J’ai commencé le weddesign en créant des sites statiques ou vitrines, c’est à dire « figés ». Gros point négatif : le client n’est pas autonome à moins de mettre les mains dans le cambouis, voir tout le corps !

Le client est donc tributaire du freelance ou de l’agence pour effectuer la moindre modification sur son site. À la longue, cela devient couteux !

Et il y a un an, j’ai eu une révélation. Pourquoi ne pas m’essayer à ce cms dont tout le monde parle : WordPress.

Au début, j’ai eu un peu peur. Mais après quelques temps, j’ai compris d’où lui venait cette renommée internationale.
Le cms est un système de gestion de contenu. Il en existe différents dont parmi les plus connus : wordpress, joomla, magento, prestashop. Ils permettent en gros de créer et d’administrer un site sans rentrer dans le côté obscur de la programmation !

Intérêts des cms

  • Automatisation des taches à travers des modèles prédéfinis.
  • Autonomie du client. Il peut ainsi publier, supprimer ou modifier articles et photos à sa guise.
  • Flexibilité. Possibilité de travailler à distance et à plusieurs sur le même site.
  • Mises à jour régulières du cms – sécurité optimale.
  • Forte communauté. Réactivité de développeurs passionnés, “fous” qui enrichissent ce CMS d’options & d’innovations.

 
Il est évident que je suis totalement objective quand aux aspects positifs et négatifs de wordpress !

Si vous avez appréciez cet article, merci de le partager via les réseaux ci-dessous :